Accueil Droit des affaires

Avocats



Avocat d'affaires :

Vous cherchez un avocat d'affaires ?

avocat d'affaireSelon le type de structure dans laquelle vous êtes (PME/PMI, artisan ou une grande entreprise anglo-saxonne, vous ne vous adresserez pas au même avocat d'affaire.

Il existe de grands cabinets d'affaires internationaux ayant des cabinets dans de nombreux pays et avec des kyrielles d'avocats spécialisés dans de nombreux domaines. Il faut savoir que ces cabinets sont chers mais souvent leurs avocats redoutables et que leurs compétences vous donnent de bonnes chances de remporter le succès de votre litige/entreprise.

Si vos besoins ne sont pas de cette envergure, vous pouvez vous adresser à un cabinet local qui fera sans doute aussi bien l'affaire et peut être même mieux car il y a des chances que son réseau local soit plus important.

Il existe principalement deux sortes d'avocat d'affaire : celui qui s'occupe de contentieux et celui qui intervient en conseil. Renseignez-vous avant de le rencontrer (ou demandez lui discrètement le genre d'affaire qu'il traite lors de votre première entrevue) et choisissez celui qui correspond à votre problématique.avocat droit des affaires

L’avocat en droit des affaires intervient auprès des petites et grandes entreprises, il devra maîtriser le droit financier, le droit fiscal, le droit social, le droit de la propriété industrielle, le droit immobilier et le  droit des marques.

Quel que soit le type de cabinet, l'avocat d'affaire saura vous conseiller et vous orienter dans la résolution de votre dossier. Il a également un rôle de stratège et de guide juridique. Il faut savoir que sous certaines conditions, la rémunération peut être en fonction des résultats obtenus.

 

Pour trouver un avocat d'affaire dans votre ville :
consultez notre annuaire d'avocats.


Le métier d'avocat d'affaires

Si vous souhaitez devenir avocat d'affaires, lisez ces quelques lignes qui vous renseignerons peut-être un peu plus sur le métier d'avocat d'affaires. Le métier est présenté sous forme de question réponse avec un avocat d'affaire.

  • Q: A quoi ressemble une journée type des avocats d'affaires ?
  • R: Un des intérêts du métier d'avocat d'affaires est justement qu'il n'y a pas de 'journée type'. Le quotidien est sans cesse renouvelé. Vous pouvez avoir rendez-vous avec des clients, qui vont vous expliquer leurs problèmes, ou que vous rencontrez pour leur expliquer les solutions que vous pouvez apporter à ces problèmes. Et entre ces deux réunions, vous allez travailler sur ces questions, vous allez mettre en oeuvre toutes ces connaissances et faire travailler votre équipe pour trouver des solutions au problème qui vous a été posé. Vous allez chercher de nouveaux clients. Vous allez travailler sur des dossiers d'affaires qui peuvent durer plusieurs mois ou plusieurs années. Vous allez plaider lorsque la situation le nécessite. Vous allez avoir des réunions de signatures de contrats avec la partie adverse qui se terminent souvent par des diners et on sabre le champagne lorsque ça se passe bien. Vous allez négocier des transactions lorsqu'il y a un litige.avocat d'affaires international
  • Q: Comment gérer cette clientèle? En effet, dans le droit des affaires, il y a 'droit', mais il y a aussi 'affaires'. Un avocat est sensé avoir un certain rapport avec son client. Comment cela s'apprend ?
  • R: Ca s'apprend avant tout en ayant un bon contact avec ses clients et en trouvant ses clients.Pour trouver ceux-ci, il ne faut pas négliger l'idée de réseau : le réseau, c'est pas négatif, le réseau, ça peut être les amis, ça peut être la famille, les études, le sport. Ne pas hésiter à parler de son métier, pas forcément pour se vendre, mais en parler parce qu'on aime son métier d'avocat d'affaires.Les gens, voyant que vous aimez votre métier penseront tout naturellement que vous donnez de bons conseils pour mon problème d'aujourd'hui. Une fois que vous avez votre client, il faut absolument être l'interlocuteur privilégié de celui-ci. Que ce soit ensuite un stagiaire, un de vos collaborateurs qui fasse le travail parce qu'il a une meilleure compétence est possible, mais il faut rester le point de contact pour que votre client aie confiance en vous lorsqu'il vous appelle.
  • Q: Comment démarrer dans cette profession ? Quelle est la formation adéquate pour être un excellent avocat d'affaires et quelles sont les qualités requises ?
  • R:Une formation complète est droit est essentiel car quelque soit le domaine du droit des affaires, que ce soit en contentieux ou en conseil, il est impératif d'avoir de bonnes bases en droit des obligations et droit civil, matières enseignées durant les deux premières années. Un bon avocat en droit d'affaires est un bon 'civiliste', en France.
  • Q: Quels sont les secteurs à privilégier ? Quels sont les secteurs porteurs à court ou moyen terme par exemple ?
  • R: La première chose à faire est de déterminer si vous souhaitez plaider ou non. C'est essentiel. Les avocats dans les domaines de fusion acquisition et de financement dans les grandes structures anglo-saxonnes ou françaises n'ont parfois même pas besoin d'acheter de robe. C'est à dire qu'ils ne plaident pas. Ils font du conseil. De façon péjorative, on dit qu'ils 'pondent du contrat'. C'est un peu plus que ça car il y a une vraie activité de conseil et on a besoin d'orienter les choix du client et de défendre ses intérêts face à la partie adverse. Mais cela reste une activité de conseil et pas de bataille dans les tribunaux.
  • droit des affairesQ:Comment réussir sa carrière ? Quelle rémunération peut attendre un avocat-collaborateur lors de sa première collaboration dans un cabinet ?
  • R: Les rémunération sont extrêmement variées suivant les profils. Ce qui est très important dans la structuration de la rémunération pour un avocat collaborateur, c'est que vous avez beaucoup de grands cabinets qui demanderons à celui-ci d'être à plein temps, voire plus, au service du cabinet et qu'il ne pourra pas développer une clientèle personnelle. On ne compte pas ses heures mais si vous êtes dans de grands cabinets, vous avez en général une bonne rémunération et vous avez en plus, des bonus qui se déclenchent sur le nombre d'heures faites et facturées dans l'année. Vous avez aussi des cabinets qui vous demandent moins au niveau des heures de travail, qui vous payent généralement moins, mais vous offre en contre partie la possibilité de développer une clientèle personnelle et donc d'obtenir des revenus directement pour vous sans passer par le cabinet. Pour ce qui est du prix de la rémunération, vous pouvez espérer dans un grand cabinet d'affaires anglo-saxons aux alentour de 80 ou 90 K€/an (hors bonus). Il est possible que ces rémunérations soient revues légèrement à la baisse en période de crise.
  • Q: L'avocat d'affaire a-t-il une vie privée ?
  • R: Le métier peut s'exercer aussi bien avec des petites sociétés en province en s'occupant de petites problématiques, ne pas avoir d'aspirations de clientèle énorme, et donc, gagner un peu moins en travaillant de 9 heures à 18 heures. Si vous souhaitez avoir des dossiers de plus grande envergure, car, il n'y a pas que la question de l'argent mais il est vrai que plus les dossiers sont compliqués et concernent des grandes entreprises, souvent en droit des affaires, et plus la rémunération est élevée. Et dans ce cas là, les premières années, il faut s'organiser, il faut beaucoup travailler car les deals se font les jours, la nuit, souvent à l'étranger avec les décalages horaires qui vont avec et quand Los Angeles se réveille, il est 18 heures en France et vous débutez seulement votre journée.

 

Pour trouver un avocat d'affaire dans votre ville : consultez notre annuaire d'avocats.


 

 
Find us on Google+